Celui qui voulait croire au Bison

 

                                                       EXTRAITS. 

 

 

            Quand les militaires m’ont demandé ce que j’étais venu faire ici, dans cette forêt perdue du nord de l’Ukraine, je leur ai répondu qu'un esprit surnaturel était enterré là, sous la forme d'un Bison, un Bison capable d’envoûter les tyrans, de renverser les dictatures ; qu'après avoir envoûté l'Ukraine, il s’apprête à jeter un sort à la Biélorussie; que le moment venu, il scellera le destin de son dictateur moustachu.

 

C’était la seule vérité que j’étais en mesure de prouver. 

 

 

                                                         *********

 

       Etant donnés les risques encourus à agir directement en Biélorussie, je débute mon périple de l'autre côté de la frontière, dans une province reculée d'Ukraine. Là, je marche sur les routes aux côtés d’un étrange Bison, l'animal emblématique des forêts biélorusses. La créature que j'ai fabriqué ressemble à ces totems primitifs que l'on exécute dans un dessein magique, afin qu’ils servent d’intermédiaires entre l'homme et les forces mystérieuses qui l'entourent. Plus je me suis enfoncé vers l'Est de l’Europe et plus ma sensibilité s’est ouverte aux présences de l’invisible, aux manifestations du surnaturel. J’en suis même venu à me demander si le mystique ne pourrait pas triompher là où la politique échoue inlassablement. 

 

                                                        *********

 

        Juché sur ma créature, je pilonne les routes avec mes salves de sauce tomate. Gagnant en habileté, je vise le milieu des bandes blanches de la route, formant une suite ininterrompue de symboles blanc-rouge-blanc, aux couleurs du drapeau bélarusse. Le président Loukachenko l'a fait interdire dès son arrivée au pouvoir, le remplaçant par un drapeau aux couleurs soviétiques. Je fais de ma course un acte de foi, une prière mêlant incantations magiques et imprécations politiques.

 

Tout ce sang répandu annonce la colère des peuples qui un jour envahira les rues, renversera les tyrans !